03/11/2008

Remise en état des freins, les étriers AV, part 3 (fin)

Suite et fin de la remise en état des étriers de freins.

Voilà donc le matériel nécessaire au remontage de chaques demi-étriers. Le tube est une graisse spéciale qui sert au remontage des pistons, cette graisse se dilue ensuite dans le liquide de frein sans en modifier sa qualité. C'est fait pour.

DSC04233

Premièrement, monté les joints toriques de section carré dans la gorge prévu à cet effet, sans graisse.

DSC04234

Graisser ensuite légèrement mais uniformément les pistons, puis enfoncez les dans leur logement sans trop forcer, en les faisant légèrement tourner.

DSC04236
DSC04237

Avant de réassembler entre eux les demi-étriers, j'ai caché les pistons pour la phase de peinture qui va suivre. J'ai utilisé du scotch alu parce qu'il colle bien et qu'il est facile de le couper proprement, plus facilement que la bande-cache.

DSC04238

Il ne reste donc plus qu'à assembler les 2 demi-étriers, en n'oubliant pas de remonter les petits joints toriques assurant l'étanchéité entre les 2 demi-étriers au niveau du passage du Lockeed.

DSC04239

C'est prêt, il ne reste plus qu'à peindre.

DSC04240

Une couche d'Epoxy de chez Restom, ça a tout de suite meilleure allure.

DSC04241

Après une bonne semaine de séchage et de durcissement (c'est le seul inconvénient de l'Epoxy), je peux donc remonter les cache-poussières neufs et les vis de purge de neuves.

DSC04454
DSC04456

C'est terminé, ils sont prêts à reprendre place sur la voiture.

DSC04457

 
Prochaine étape, la remise en état de la suspension AV

12:28 Écrit par 2002 addict dans Les freins | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : freins, etrier |  Facebook |

02/11/2008

Remise en état des freins, les étriers AV, part 2

Bon, il est garand temps que je remette ce blog à jour, en vous faisant part de l'avancée des travaux.

Cliquez içi pour une petite remise en mémoire

Maintenant que les pistons sont tous un peu sortis de leur logement, je peux maintenant séparer en deux les étriers de freins. Pour celà, il suffit de déssèrer les 4 vis Torx.

DSC04148
DSC04151

Certains pistons sortent à la main mais certains sont encore un peu coincés dans leur logement. Pour ne pas forcer inutilement et risquer de faire des conneries, j'ai utilisé un arrache roulement.

Je place donc le demi-étrier dans l'étau:

DSC04154

Je mets les mors de l'arrache dans les gorges des caches-poussières des pistons

DSC04156

J'installe un support sur le dessus de l'étau sur lequel va s'appuyer la vis centrale de l'arrache

DSC04157

Il ne reste plus qu'à serrer la vis de l'arrache, ça sort sans effort, tout en douceur.

DSC04158

Je répète l'opération sur tous les pistons qui ne sortaient pas à la main, les voilà maintenant tous sortis

DSC04159
DSC04161
DSC04162

Le verdict n'est pas réjouissant, 3 pistons sont cassés, les 5 autres sont soit rouillés, soit rayés. J'ai donc commandé huit pistons neufs.

En attendant, j'ai donc fait sabler les deux étriers en prenant soin de bien protéger les logements des pistons, des vis de purge et des tuyaux de freins.

DSC04232

Prochaine étape, le remontage des étriers.

A suivre ....

12:31 Écrit par 2002 addict dans Les freins | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : freins, etrier |  Facebook |